Get Adobe Flash player
Mars 2011: Mission Madagascar

Au retour de sa mission à Madagascar, où il a été l'invité du pasteur Augustin Rakotobe (Foyer Evangélique International), le pasteur Yves Lanel a accordé une interview au site chrétien feicep.com que nous reproduisons ici.


"LA FERVEUR QUE J'AI VUE A TANA EST MON REVE POUR MON PAYS"

Il est Pasteur fondateur de l’Eglise évangélique protestante de Limay, également membre du bureau de l’Union des assemblées protestantes en mission; et il a récemment rendu visite à notre église à Tananarive ! D’un contact facile et chaleureux, il a accepté de nous partager ce qui l’a plus touché lors de son voyage dans la grande île… Mais avant de vous souhaiter une bonne lecture, peut-être est-il temps que nous vous révélions que « il », c’est le pasteur Yves Lanel, un cuisinier de profession, officiellement en retraite, mais qui continue toujours à nous mitonner de mets succulents et des « bons plats d’encouragements et d’exhortations ! »


Feicep.com : Bonjour ! Vous n’avez pas attendu votre retour en France pour informer les membres de votre église du déroulement de votre voyage à Madagascar. Selon vos proches, une carte postale a ouvert votre « compte-rendu », votre témoignage… Pouvez-vous nous le partager en quelques lignes ?

Pasteur Yves Lanel : Ce fut un dépaysement total !!! Beaucoup de personnes se déplaçant à pieds, des taxis jaunes Renault 4L en grands nombres, et une grande pauvreté le long des rues… Concernant ma mission, le premier point qui m’a impressionné fut la ferveur de cette église. Un groupe de louanges excellent à tous niveaux, des chants joyeux et oints, une écoute attentive de tous à la prédication de la parole de Dieu… Et l’accueil au Foyer Evangélique International (FEI) de Tananarive fut très chaleureux, accueillant et plein de gentillesse à mon égard… Le second point relève de la confirmation de cette prédication par de nombreuses guérisons physiques et autres. En tout cas, si j’ai été une source d’encouragement pour cette église, cela m’a aussi stimulé dans ma foi et pour la suite de mon ministère.

Feicep.com : Une église pleine, une ferveur chrétienne débordante… dans un des pays les plus pauvres au monde constituent-elles à vos yeux, plutôt un paradoxe, ou quelque chose de classique, ou un espoir...?

Pasteur Yves Lanel : Cela peut sembler être un paradoxe pour un pays comme la France qui se confie dans les biens matériels et sa couverture sociale exceptionnelle. Mais c’est un espoir et un rêve personnel pour mon pays et l’Europe, à savoir une passion pour Jésus qui ne soit pas dépendante de nos biens matériels et de nos situations sociales. C’est un espoir, c’est un rêve !!!
-

Feicep.com : Merci pour le temps que vous nous avez accordé… Le mot de la fin peut-il concerner un éventuel retour à Madagascar ?

-

Pasteur Yves Lanel : Oui, Oui !!! C’est un projet en cours ! Dieu voulant, Mada c’est pour Octobre 2011.

bwd  Album 1/7  fwd
1.jpg
2.jpg
4.jpg
5.jpg
6.jpg

-