Get Adobe Flash player
Mission Kinshasa 2013 : Congo ex-Zaïre

A mon arrivée, samedi 5 janvier 2013 à 7h30, une délégation de pasteurs de l’église évangélique « Lumière » de Kimbanseke m’accueille chaleureusement. Le dépaysement est total. Nous passons des quartiers modernes et aisés à des quartiers très pauvres.

Kinshasa est une ville de 10 millions d’habitants, très étendue où on a l’impression dans certaines communes (arrondissement) d’être à la campagne. Je suis hébergé pour mon séjour dans un centre catholique pour missionnaire par soucis de sécurité. Comme à Madagascar, il est dangereux pour un blanc de se déplacer seul. Dès le dimanche matin une réunion est prévue à 9h30. De ce fait, le pasteur Simon Makwende et le pasteur Jean Robert Mankale viennent me chercher pour aller dans leur église à Kimbanseke, commune très pauvre comptant environ 2 millions d’habitants. Les rues sont détériorées, souvent en terre, incroyable, impensable. Malgré notre Jeep, celle-ci s’embourbe et pour finir l’embrayage nous lâche. Nous avons dû trouver un taxi, puis un autre, pour finir à pieds. Nous arrivons à 11h40, mais surprise, tout le monde est là attendant patiemment. Je suis le premier pasteur blanc à venir dans ce quartier d’après les dire.

Une attente patiente du premier pasteur blanc

Les choses sérieuses commencent dès le dimanche matin ! Une réunion est prévue à 9h30… Le pasteur Simon Makwende et le pasteur Jean Robert Mankale viennent me chercher pour aller dans leur église à Kimbanseke, commune très pauvre comptant environ 2 millions d’habitants. Les rues sont détériorées, souvent en terre ! Tout simplement incroyable… Malgré notre Jeep, celle-ci s’embourbe et pour finir l’embrayage nous lâche. Nous avons dû trouver un taxi, puis un autre, pour finir à pieds… Bien évidemment, nous arrivons bien après 9H30. Il est presque midi, mais surprise, tout le monde est là attendant patiemment. Il paraît que je suis le premier pasteur blanc à venir dans ce quartier…

Eglise pleine, guérisons, baptême du Saint-Esprit… ALLELUIA

A chaque réunion, durant la semaine, le Seigneur confirmait sa parole par des guérisons. Je vous invite à visionner les vidéos montée à ce sujet. Certains rétrogrades reviennent, les nouveaux viennent, le témoignage du bouche à oreille se fait. L’église est pleine, gloire à Dieu !!! Le pasteur Moïse, pasteur de l’église évangélique de réveil dans la commune de Yolo Sud Kalama, me demande de venir pour deux réunions le soir : là aussi, nous voyons le ciel sur la terre, beaucoup de guérisons instantanées. Tout simplement extraordinaire !!! ALLELUIA

Un enseignement et un encouragement en « héritage »

Le thème principal de mes prédications était : « la recherche du baptême du Saint-Esprit », qui est avant tout le revêtement de la puissance d’en haut, ce que Jésus nous donne pour évangéliser les amis perdus, guérir les malades, chasser les démons. Cette puissance est pour chacun de nous ! j’ai fortement insisté sur ce message. Et j’ai assuré que Dieu veut se servir de tous ses disciples qui osent croire que cela est pour eux aujourd’hui… J’ai encouragé et j’encourage les chrétiens à mettre en action leur foi, et cette puissance du Saint-Esprit pour en voir les effets. Que ce qu’ils voient se manifester sous leurs yeux par mon ministère, Dieu veut faire la même chose à travers eux. C’est là l’enseignement et l’encouragement que j’ai laissés à Kinshasa.

Pasteur Yves LANEL